Travailler à plusieurs avec Sonal

Les atouts et inconvénients du travail collaboratif

Sonal peut être utilisé pour réaliser des enquêtes collectives. Le travail collaboratif permet notamment de constituer, en un temps raisonnable, des corpus de dimensions suffisantes pour consolider les résultats obtenus et assoir une montée en généralité suffisamment solide. C’est aussi un excellent exercice pour échanger et débattre au sujet des matériaux recueillis.

Généralement, chaque participant conduit un certain nombre d’entretiens sur la base d’un guide commun élaboré en amont de la recherche, afin de construire un corpus homogène.

Cependant, le partage des matériaux pose souvent des problèmes. En effet, un entretien retranscrit pouvant facilement atteindre 50 pages, la relecture de ceux conduits par d’autres prend logiquement un temps très important.

Quelques caractéristiques et fonctionnalités de Sonal facilitent le travail collaboratif sur des entretiens, notamment le système de synthèse qui permet de s’approprier rapidement les éléments essentiels des entretiens, et d’en réécouter très simplement les passages clés.

 

Guide pour construire collectivement un corpus en utilisant Sonal

Ce qui suit est simplement une proposition d’étapes clés pour ceux qui souhaiteraient utiliser Sonal afin d’agréger des entretiens d’une recherche collective.

 

  1. Créer un fichier projet ou corpus (*.Crp). Le fichier Corpus contient les caractéristiques partagées par l’ensemble des entretiens du projet. Concrètement, il suffit d’ouvrir Sonal et de choisir “créer un nouveau projet”, puis de choisir le nom et l’emplacement du fichier Corpus. Il n’est pas nécessaire d’y ajouter le moindre entretien dans un premier temps.
  2. Ensuite, il semble important de définir les thématiquesqui seront partagées par tous les retranscripteurs (Quelques réflexions à ce sujet dans le tutoriel « Utiliser les thématiques dans Sonal »).
  3. Vous pouvez également amorcer la saisie des variables qui devront être renseignées (Dans la « Base de données »). Vous pouvez également amorcer la saisie des variables qui devront être renseignées (allez dans la base de données et ajoutez des variables). Dans la mesure du possible, il est préférable de fermer les modalités, comme dans un questionnaire, afin de faciliter la mise en commun ultérieure des données. Pour ce faire, il suffit d’ajouter un entretien (même fictif) et de saisir successivement, – et dans l’ordre ! – toutes les modalités possibles pour chaque variable considérée : par exemple toutes les classes d’âges, toutes les PCS, toutes les situations matrimoniales, professionnelles etc. Ainsi, elles seront disponibles sous forme de menu déroulant dans le corpuscollectif et  le code sera homogènes d’un corpus à l’autre.
  4. Une fois cette phase de préparation terminée, il suffit d’envoyer le fichier  *.Crp  du projet aux différents participants de l’enquête (C’est un fichier texte très léger, un mail peut donc largement faire l’affaire).
  5. Chacun peut ensuite ouvrir ce corpus chez lui. Il y retrouvera les différentes thématiques et les variables de la base de données. Il pourra alors :
    • Y ajouter ses propres entretiens, et les retranscrire.
    • Lors de la saisie et pour chaque entretien, un fichier de retranscription (*.Rtr) compatible avec le corpus commun sera ainsi créé.
  6. Enfin, pour créer le corpus collectif, désigner la personne chargée de centraliser les entretiens. Chacun devra lui envoyer :
    • Les fichiers sons des entretiens (convertis en WAV ou non: le mp3 peut faciliter les envois par mail éventuels)
    • Les fichiers *.Rtr de chaque entretien. À chaque mise à jour d’un entretien, il suffit ensuite que les retranscripteurs envoient leurs fichiers *.Rtr. Là encore, c’est un simple fichier texte très léger.

 

Problèmes éventuels

A l’heure actuelle, des problèmes sont susceptibles de survenir au niveau de la base de données. En effet, les valeurs des variables sont créées automatiquement, et chaque utilisateur aura ainsi des valeurs personnelles dans son corpus et, au moment d’agréger les entretiens, il est possible que celles-ci se superposent. Il est donc préférable de laisser le centralisateur saisir les modalités qui n'ont pas été pré-codées dans la base, en se contentant de les renseigner dans les commentaires.