Partager facilement vos corpus

Comment partager son corpus?

Le fait que Sonal fonctionne en “adresse relative”, c’est-à-dire que tous les fichiers d’un corpus soient contenus dans un seul et même dossier, facilite considérablement la tâche. Recopiez le dossier qui contient votre corpus sur un disque dur externe (par exemple), transmettez le à un tiers, en ouvrant votre corpus, il le retrouvera exactement comme vous l’avez laissé. Le seul inconvénient est évidemment qu’un dossier de projet dans Sonal est généralement très lourd, du fait de la présence des fichiers WAV, même de qualité minimale (comptez au minimum 1 Go pour une vingtaine d’heures d’entretiens). Il est donc techniquement fastidieux de partager de tels volumes de données via Internet (même si ce n’est pas impossible).

La dernière version de Sonal (0.0.52) offre une alternative intéressante car elle est capable de fonctionner en “mode muet”, c’est-à-dire que l’absence de fichier WAV n’entrave plus l’ouverture des corpus. Toutes les fonctions restent accessibles, hormis bien sûr l’écoute des différents passages. Dans le cas d’entretiens intégralement retranscrits, l’envoi d’un corpus – même “muet” – présente donc l’avantage de permettre de partager la vue synthétique des matériaux et le système de tri qu’offre Sonal. L’intérêt est en l’occurrence qu’en l’absence des fichiers son, un corpus ne pèse presque rien et qu’il est loisible de l’envoyer par mail…

Comment partager un corpus “muet” par mail?

Partager un corpus muet revient à envoyer tous les fichiers d’un projet, à l’exception des enregistrements. Une méthode très simple pour ce faire est d’utiliser la fonction qui permet de créer des dossiers de sauvegarde.

Cette fonction vise à sauver  les fichiers qui représentent un travail de saisie de la part de l’utilisateur : les fichiers de retranscription (Rtr) surtout, mais aussi le fichier de Corpus (Crp). Elle crée, dans le répertoire de projet, un nouveau dossier qui ne contient que les fichiers en question et qui porte par défaut le nom “Sauv” suivi de la date du jour en ordre inversé (année, mois, jour) mais vous êtes libres de le nommer comme bon vous semble.

Ce dossier contient donc un corpus qui peut être ouvert dans Sonal. Du fait de la présence des fichiers Rtr, on y retrouvera tous les extraits, leurs thématiques, leur position, la base de données etc.Ce dossier,  très léger car il ne contient que des fichiers textes, peut ensuite être zippé (clic droit –> envoyer vers –> dossier compressé) et envoyé par mail.

A la réception, il suffit de dézipper le dossier et d’ouvrir le fichier corpus (Crp) qu’il contient. Toutes les fonctions de tri et d’analyse peuvent être utilisées, le corpus peut même être modifié. Attention cependant, le récipiendaire n’aura pas les images des spectres sonores des entretiens dans son corpus car les fichiers d’image (Bmp) ne sont pas ajoutés lors de la sauvegarde automatique. Le corpus aura donc cette apparence:

Si ces questions d’esthétique vous taraudent, sachez qu’il suffit de recopier tous les fichiers Bmp du corpus dans votre dossier avant de le zipper et le tour est joué. Cela devrait légèrement l’alourdir cependant.

Pareillement, les fichiers mémorisant les parties lues (*.Lct) ne sont pas ajoutés à la sauvegarde. A moins de souhaiter ardemment qu’un tiers vienne jeter un oeil sur votre travail d’écoute, vous n’avez pas vraiment de raison de les partager…